L’automne une saison que j’adore pour ses flamboiements de toutes sortes, ses récoltes de pommes, champignons, potirons et marrons, ses premiers feux de bois et les prémices de replis intérieurs plus denses.

Mais aussi ses petits matins frileux ou sortir de la couette est plus difficile, ou quitter la maison dans l’humidité et la lumière du jour qui tarde à se manifester devient moins joyeux .. et où les premiers signes de rhumes, de gorges qui grattent font leur apparition.

Alors voici quelques conseils simples pour que cette jolie période de l’année ne soit que du bonheur…

° Soigner son sommeil: se coucher au bon moment, dans une chambre aérée, en ayant suffisamment chaud pour s’endormir vite et en ayant réglé les soucis majeurs de la journée. La fatigue fait chuter l’immunité.

° Régler son alimentation: si on n’a pas encore fait le lien entre le sucre et « tout ce qui s’enflamme » c’est le moment de le faire, il vaut mieux boire un bol de bouillon de poule ou légumes plein de minéraux qu’un chocolat chaud. Manger les trois V = vert, vivant, varié c’est valable tout le temps mais d’autant plus quand ça commence à cafouiller.

° Chouchouter ses intestins : c’est là que TOUT commence donc corriger les points de la trilogie qui ne sont pas au top, c’est à dire Drainer – Assainir – Réensemencer « sa base » 🙂

° Faire de temps à autre une monodiète qui consiste à manger un seul aliment durant un repas ou tout une journée c’est encore mieux … automne et compote de pommes c’est un grand classique sans sucre ni miel avec juste un peu de cannelle c’est juste divin. C’est une façon simple de mettre son système digestif au repos et de drainer ses intestins. On peut en manger autant qu’on veut sur la durée de la diète choisie.


° Et avoir à portée de mains la Fée Malgache comme je l’appelle, une HE indispensable pour se shooter au moindre signe d’attaque virale mais qui peut bien plus encore …
Du Ravintsara (attention ne pas confondre avec Ravensare c’est le « I » qui change tout!) composée principalement d’oxyde (le cinéole) elle fait des merveilles sur l’immunité.
En olfaction directement au flacon, en inhalation ou diffusée elle rebooste le moral, dégage les voies respiratoires et assainit l’atmosphère.
Directement sur la peau ou légèrement diluée pour les plus sensibles et les bébés, en regard de l’organe atteint: derrière les oreilles, sur les sinus, le thorax ou le dos ou sous la plante des pieds ou encore tout le long de la colonne vertébrale avant de plonger dans un bain chaud. Et si la situation se corse une goutte dans la salive à faire voyager dans la bouche quatre fois par jours pendant quelques jours.

Voilà de quoi vous garder vibrante et rayonnante pour longtemps