Plein feux sur le poulet … une excellente source de vitamines B

Le poulet apporte à votre organisme différentes sortes de vitamines, toutes essentielles à son bon fonctionnement. I est une source importante de vitamine B. Celles-ci sont indispensables à la dégradation des glucides, des lipides et des protéines. Les vitamines du groupe B sont des cofacteurs de différentes enzymes qui régulent le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines.

Appelée aussi niacine, la vitamine B3 participe à de nombreuses réactions métaboliques et contribue particulièrement à la production d’énergie à partir des glucides, des lipides, des protéines que nous ingérons. La vitamine B3 est le précurseur de deux coenzymes qui sont impliqués dans toutes les réactions antioxydantes de l’organisme.

Elle est nécessaire au bon fonctionnement de plus de 50 enzymes. Sans elle, notre corps ne serait pas capable de générer de l’énergie ou de fabriquer des graisses à partir des glucides. Elle est également employée par l’organisme pour fabriquer des hormones sexuelles ainsi que d’autres signaux chimiques importants. La niacine agit aussi sur le déclin cognitif en ayant un effet anti-oxydant .

La vitamine B3 participe au maintien du bon état de la peau

La vitamine B6, la pyridoxine

Le poulet est une excellente source de vitamine B6 ou pyridoxine,  faisant partie des coenzymes qui participent au métabolisme des protéines et des acides gras ainsi qu’à la fabrication des neurotransmetteurs (messagers chimiques libérés par les neurones). Elle contribue également à la fabrication des globules rouges et leur permet de transporter davantage d’oxygène. La pyridoxine est aussi nécessaire à la transformation du glycogène en glucose et elle contribue au bon fonctionnement du système immunitaire.

La vitamine B6 intervient aussi comme agent antistress.

La carence en vitamine B6 est entre autre responsable de différentes atteintes cutanées

La vitamine B5, l’acide pantothénique

Favorise les processus de cicatrisation

L’association de vitamines B5 et B8 est utilisée pour le traitement de l’alopécie. Cette association permet de réguler la séborrhée, de freiner la chute des cheveux et de stimuler leur repousse.

La vitamine B5 est notamment indispensable aux réactions chimiques qui génèrent l’énergie à partir des aliments.

Elle  intervient dans la synthèse des acides gras essentiels, du cholestérol, des hormones stéroïdes, ainsi que de l’acétylcholine – un neurotransmetteur – et de la mélatonine, et dans l’incorporation des acides gras dans les phospholipides de la membrane cellulaire. Le métabolisme dans le foie de nombreux médicaments et toxines a également besoin de cette vitamine.

Alors convaincus des bienfaits du poulet sur votre peau, votre humeur, votre acuité intellectuelle, votre immunité … ?  Au menu de dimanche prochain tous les malonnois auront du poulet bio ou heureux (ceux qui ont bien couru) … j’en suis certaine !

Source:www.lanutrition.fr